• Document: Le cynisme ancien entre authenticité et contrefaçon
  • Size: 506.92 KB
  • Uploaded: 2018-12-07 17:57:36
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Le cynisme ancien entre authenticité et contrefaçon Marie-Odile Goulet-Cazé To cite this version: Marie-Odile Goulet-Cazé. Le cynisme ancien entre authenticité et contrefaçon. Aitia. Regards sur la culture hellénistique au XXIe siècle, ENS Éditions, 2015, La figura del filosofo nella tradizione letteraria e filosofica antica, 5 / 2015, <URL sur Revues.org http://aitia.revues.org>. <halshs-01211120> HAL Id: halshs-01211120 https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01211120 Submitted on 5 Oct 2015 HAL is a multi-disciplinary open access L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est archive for the deposit and dissemination of sci- destinée au dépôt et à la diffusion de documents entific research documents, whether they are pub- scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, lished or not. The documents may come from émanant des établissements d’enseignement et de teaching and research institutions in France or recherche français ou étrangers, des laboratoires abroad, or from public or private research centers. publics ou privés. Aitia 5  (2015) La figura del filosofo nella tradizione letteraria e filosofica antica ................................................................................................................................................................................................................................................................................................ Marie-Odile Goulet-Cazé Le cynisme ancien : entre authenticité et contrefaçon ................................................................................................................................................................................................................................................................................................ Avertissement Le contenu de ce site relève de la législation française sur la propriété intellectuelle et est la propriété exclusive de l'éditeur. Les œuvres figurant sur ce site peuvent être consultées et reproduites sur un support papier ou numérique sous réserve qu'elles soient strictement réservées à un usage soit personnel, soit scientifique ou pédagogique excluant toute exploitation commerciale. La reproduction devra obligatoirement mentionner l'éditeur, le nom de la revue, l'auteur et la référence du document. Toute autre reproduction est interdite sauf accord préalable de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Revues.org est un portail de revues en sciences humaines et sociales développé par le Cléo, Centre pour l'édition électronique ouverte (CNRS, EHESS, UP, UAPV). ................................................................................................................................................................................................................................................................................................ Référence électronique Marie-Odile Goulet-Cazé, « Le cynisme ancien : entre authenticité et contrefaçon », Aitia [En ligne], 5 | 2015, mis en ligne le 18 août 2015, consulté le 30 août 2015. URL : http://aitia.revues.org/1204 ; DOI : 10.4000/aitia.1204 Éditeur : ENS Éditions http://aitia.revues.org http://www.revues.org Document accessible en ligne sur : http://aitia.revues.org/1204 Ce document PDF a été généré par la revue. © ENS Éditions Le cynisme ancien : entre authenticité et contrefaçon Marie-Odile Goulet-Cazé CNRS, Villejuif Résum Principe fondateur de l’expérience philosophique cynique, la falsification de la monnaie de Sinope accomplie par Diogène et (ou) son père plaça la philosophie cynique sous le signe d’une nouvelle frappe des coutumes et des valeurs, la contrefaçon devenant la garantie de l’authenticité de la pratique philosophique. Pour réaliser cette contrefaçon, les cyniques préconisèrent une méthode spécifique  -  l’ascèse physique à finalité morale - et choisirent un symbole - l’accoutrement - mais celui-ci finit par connaître au fil des siècles une sorte d’usure. Il y eut même des charlatans qui affichaient le manteau, la besace et le bâton, mais sans pratiquer l’ascèse. Cet accoutrement devait cependant connaître une belle fortune puisque le τρίβων devint le symbole et du philosophe et du moine. Chez les philosophes comme chez les lettrés, la contrefaçon cynique suscita les réactions les plus diverses  : de l’admiration à la moquerie, de l’idéalisation à la condamnation. À l’évidence, la nouvelle frappe de la monnaie cynique interpela tout autant les stoïciens que les chrétiens, tout autant un homme de lettres comme Lucien qu’un homme de pouvoir et de culture comme Julien. Le cynisme a réussi à prouver – sa réception jusqu’à l’époque contemporaine en

Recently converted files (publicly available):