• Document: Les pratiques de dépôts métalliques en Aquitaine à l âge du Bronze moyen (XVIe-XIVe siècle av. J.-C.) : une analyse multicritère
  • Size: 621.66 KB
  • Uploaded: 2019-03-14 14:24:02
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Les pratiques de dépôts métalliques en Aquitaine à l’âge du Bronze moyen (XVIe-XIVe siècle av. J.-C.) : une analyse multicritère Céline Lagarde, Michel Pernot To cite this version: Céline Lagarde, Michel Pernot. Les pratiques de dépôts métalliques en Aquitaine à l’âge du Bronze moyen (XVIe-XIVe siècle av. J.-C.) : une analyse multicritère. Bonnardin S., Hamon C., Lauwers M., Quilliec B. Les pratiques de dépôts métalliques en Aquitaine à l’âge du Bronze moyen (XVIe-XIVe siècle av. J.-C.) : une analyse multicritère, Oct 2008, Antibes, France. Editions APDCA, pp.187-193, 2009. <halshs-00483451> HAL Id: halshs-00483451 https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00483451 Submitted on 17 May 2010 HAL is a multi-disciplinary open access L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est archive for the deposit and dissemination of sci- destinée au dépôt et à la diffusion de documents entific research documents, whether they are pub- scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, lished or not. The documents may come from émanant des établissements d’enseignement et de teaching and research institutions in France or recherche français ou étrangers, des laboratoires abroad, or from public or private research centers. publics ou privés. Les pratiques de dépôts métalliques en Aquitaine à l’âge du Bronze moyen (XVIe-XIVe siècle av. J.-C.) : une analyse multicritère Céline LAGARDE, Michel PERNOT Université Bordeaux 3, IRAMAT-CRPAA, UMR 5060, 33607 Pessac celine_lagarde@yahoo.fr Résumé Cette étude propose une méthode d’analyse des dépôts métalliques à partir de plusieurs critères d’ordre technique, morphologique et de constitution de l’ensemble métallique. En particulier, la lecture technologique apporte des informations inédites sur les modes de sélection des objets et la constitution des dépôts aquitains enfouis entre le XVIe et le XIVe siècle av. J.-C. Mots-clés : âge du Bronze ; Aquitaine ; dépôt métallique ; technologie Abstract This study proposes a method of analysis of the metallic hoards from several criteria : technical, morphological and constitution of the metallic sets. In particular, the technological reading brings news informations on the selection modes of objects in Aquitaine (France) and constitution of the hoards buried between the XVIe and the XIVe century BC. Keywords : Bronze Age ; Aquitaine ; metallic hoard ; technology Le terme de dépôt définit, pour l’âge du Bronze, l’enfouissement d’un ensemble constitué principalement d’objets métalliques (sans aucun reste humain). La variété des modalités d’enfouissement et de composition dénote des pratiques complexes pour lesquelles on ne peut calquer un modèle interprétatif unique (Gabillot et Gomez de Soto, 2007). Les objets isolés tendent également à être considérés comme des abandons volontaires, et non plus comme des pertes. Des approches privilégiant la composition de ces ensembles se développent actuellement avec la reconnaissance de règles de sélection (Milcent, 1998 ; Gabillot, 2000). L’étude présentée ici se place dans la dynamique de ces recherches par l’analyse multicritère d’un corpus d’ensembles métalliques enfouis en Aquitaine au cours de l’âge du Bronze moyen (XVIe-XIVe siècle av. J.-C.) (Lagarde, 2008). Le corpus étudié a été restreint à cent trente-neuf dépôts et objets isolés, découverts en milieu terrestre ou aquatique, dont les données nécessaires sont connues ou peuvent être estimées (Lagarde, 2008). Dans un premier temps, les dépôts ont été analysés en fonction de trois critères : effectif, masse totale et classes fonctionnelles. Le principal critère utilisé est la présence de une ou de plusieurs des différentes classes fonctionnelles : hache, arme, parure, outil et métal stocké. Les haches représentent une classe à part, car elles recouvrent plusieurs usages. Le terme de métal stocké désigne des objets qui évoquent de la matière métallique (lingots, déchets de travail, objet utilitaire dans un état très fragmenté). Proposition de classement des dépôts Les ensembles composés exclusivement d’une seule classe fonctionnelle, généralement des haches, représentent une pratique majoritaire (fig. 1). L’assemblage de deux ou trois classes dans un même dépôt est plus rare. Les critères d’effectif et de masse ont ensuite été appliqués à ces groupes de composition afin d’identifier plus précisément des règles de sélection. Douze groupes sont ainsi mis en évidence (fig. 2). La pratique très largement majoritaire consiste à enfouir des haches entières, seules ou en plusieurs exemplaires (jusqu’à soixante-dix attestés). En parallèle, la pratique de jeter des armes en rivière ou de les enfouir en milieu marécageux, es

Recently converted files (publicly available):