• Document: Fibrillation atriale. Pr Antoine Leenhardt Hôpital Bichat Université Paris Diderot Paris
  • Size: 3.62 MB
  • Uploaded: 2018-11-27 17:22:24
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Fibrillation atriale Pr Antoine Leenhardt Hôpital Bichat Université Paris Diderot Paris FA : étiologies et mécanismes 2016 ESC Guidelines Eur Heart J 2016 Occurrence of death and stroke in pts in 47 countries 1 year after presenting with AF: a cohort study Suivi de 15 361 patients/47 pays vus aux urgences avec une FA ou un flutter atrial comme diagnostic primaire ou associé. Moins de décès lorsque FA est le diagnostic primaire : (377: 6% de 6825 patients vs 1381: 16% de 853, p<0·0001). Principales causes de décès : ins card. : 519 (30% de 1758) et AVC : 148 (8%). JS Healey et al . Lancet 2016; 388: 1161–69. Acute and chronic management of AF Desired cardiovascular outcomes, and patient benefits 2016 ESC Guidelines Eur Heart J 2016 Anticoagulants : ce que nous savons (1) • Le traitement anticoagulant prévient la plupart des accidents ischémiques chez les patients présentant une FA et améliore le pronostic vital. • Le traitement anticoagulant est supérieur au placebo et à l’aspirine chez les patients à risque de complications thrombo-emboliques. • Le bénéfice clinique est démontré chez tous les patients, exceptés les patients à très faible risque et ce traitement doit donc être très largement proposé aux patients en cas de FA. 2016 ESC Guidelines Eur Heart J 2016 Recommendations for prediction of stroke and bleeding risk 2016 ESC Guidelines Eur Heart J 2016 FA et risque thrombo-embolique Score CHA2DS2-VASC Score CHADS2 Critères CHA2DS2-VASc Score Critère CHADS2 Score C : IC congestive : dysfonction VG 1 C : Insuffisance 1 cardiaque congestive H : Hypertension artérielle 1 H : Hypertension 1 artérielle A : Âge 75 ans 2 A : Âge >75 ans 1 D : Diabète 1 D : Diabète 1 S : AVC/AIT/ Thrombo-embolie 2 S : AVC/AIT/ Thrombo- 2 embolie V : Maladie vasculaire (ATCD d’IDM, maladie artérielle 1 périphérique ou plaque aortique) A : Âge 65–74 ans 1 S : Sexe (féminin) 1 Eur Heart J 2010 ; 31 : 2369-2449. Pourquoi le score CHA2DS2-VASc ? • Afin de mieux identifier les patients à faible risque de complications thromboemboliques. • Un score CHADS2 = 0 peut correspondre à un score CHA2DS2-VASc compris entre 0 et 3 avec des taux d’évènements annuels variant de 0.78 % à 5.9 %. • CHA2DS2-VASc = 0 : 0.78% • CHA2DS2-VASc = 1 : 2.01% • CHA2DS2-VASc = 2 : 3.71% • CHA2DS2-VASc = 3 : 5.92% Risque hémorragique : score HAS-BLED HAS-BLED Hémorragies Score 100 pts/ an 0 1,13 1 1,02 2 1,88 3 3,74 4 8,70 5 12,5 HTA = PAS > 160 mmHg IR = Créat > 200 µmol/ IH = ASAT/ALATx3N, biliX2N, cirrhose Eur Heart J 2010 ; 31 : 2369-449. 2016 ESC Guidelines Eur Heart J 2016 Despite the demonstrated safety and efficacy of NOACs, many patients at risk of stroke do not receive OACs Analysis of data from observational registries has shown an increasing uptake of NOACs, but many patients with AF who are at risk of stroke do not receive OACs1–4 GLORIATM-AF (10 675 patients)1 GARFIELD-AF (17 475 European patients)2 20% 31% Anti- Receiving OAC Anti- thrombotic thrombotic treatment

Recently converted files (publicly available):